Une étude de Mayo Clinic exige un dépistage des proches des patients souffrant de maladie cœliaque

ROCHESTER, Minnesota — Les parents, les frères et sœurs et les enfants de personnes atteintes de la maladie cœliaque présentent un risque élevé d’être également atteints de la maladie, selon une étude de Mayo Clinic. Cette étude exige le dépistage de tous les parents au premier degré des patients, et non pas uniquement les personnes présentant des symptômes.

L’étude rétrospective, dont la publication est prévue pour septembre dans Mayo Clinic Proceedings, a révélé que 44 % des parents au premier degré, soumis à un dépistage, souffraient de la maladie cœliaque. 94 % de ces patients présentaient des symptômes qui n’étaient pas classiques ou n’en présentaient aucun.

« Les recherches ont démontré que les proches des patients souffrant de la maladie cœliaque présentent un risque accru, et nous avons utilisé nos données Mayo Clinic pour montrer que le dépistage proactif des patients au premier degré, qu’ils présentent ou non des symptômes, a permis des diagnostics, qui auraient été omis », explique le Docteur Imad Absah, un gastro-entérologue pédiatrique de Mayo Clinic et l’auteur principal de l’étude.

La maladie cœliaque est une réaction immunitaire en cas d’absorption de gluten, une protéine présente dans le blé, le seigle et l’orge, susceptible d’endommager la muqueuse de l’intestin grêle au fil du temps. Cela peut entraîner une mauvaise absorption des nutriments et provoquer des diarrhées, une fatigue, une perte de poids et d’autres complications. Il n’existe pas de traitement contre la maladie cœliaque, mais les patients peuvent gérer les symptômes en suivant un régime sans gluten strict.

L’étude a examiné un échantillon rétrospectif de 104 patients, pour lesquels un diagnostic de maladie cœliaque a été établi entre 1983 et 2017, sur la base des dossiers de Mayo Clinic et des données du registre de la maladie cœliaque. Les chercheurs ont ensuite identifié 477 parents au premier degré, dont 360 ont été soumis à un dépistage de la maladie cœliaque. Parmi eux, 160 ont reçu un diagnostic de maladie cœliaque. La période médiane entre le diagnostic du patient initial et celui du patient était légèrement inférieure à six mois.

Selon l’étude de Mayo Clinic, un dépistage approfondi de la maladie cœliaque auprès des membres de la famille, pourrait prévenir les complications à long terme, telles que les carences nutritionnelles, le développement de nouvelles affections auto-immunes et de tumeurs malignes au niveau de l’intestin grêle. D’autres études ont également montré une prévalence plus élevée de la maladie cœliaque chez les membres de la famille.

« Les gastro-entérologues et les médecins généralistes devraient se renseigner sur les éventuels antécédents de maladie cœliaque auprès des parents, frères et sœurs et enfants de leurs patients. Et s’ils sont présents pendant la visite à la clinique, un dépistage devrait leur être proposé, » explique le Dr. Absah.

En ce qui concerne le dépistage, le Docteur Joseph Murray, gastro-entérologue au sein de Mayo Clinic et co-auteur de l’étude, déclare que les patients ne doivent pas modifier leur alimentation pour éviter les aliments contenant du gluten avant d’avoir été soumis au dépistage.

« Cette recherche illustre combien il est important pour les cliniciens et les patients de se montrer vigilants à l’égard de la maladie cœliaque, notamment chez ceux présentant des antécédents familiaux », affirme le Dr Murray.

### 

À propos de Mayo Clinic Proceedings Mayo Clinic Proceedings est une revue médicale mensuelle examinée par des pairs, qui publie des articles et des comptes-rendus originaux. La revue Mayo Clinic Proceedings est sponsorisée par la Mayo Foundation for Medical Education and Research, dans le cadre de son engagement pour la formation des médecins. La revue est publiée depuis plus de 90 ans et a un tirage de 127 000 exemplaires. Rendez-vous sur le site web Mayo Clinic Proceedings pour consulter les articles.

À propos de la Mayo Clinic
Mayo Clinic est une organisation à but non lucratif, engagée dans l’innovation dans la pratique, la formation et la recherche cliniques. Elle offre une oreille bienveillante et fournit une expertise et des réponses à tous ceux qui souhaitent guérir. Rendez-vous sur Mayo Clinic News Network pour obtenir d’autres actualités de Mayo Clinic et Les coulisses de la Mayo Clinic pour en savoir plus sur Mayo Clinic. 

Contacts média :

  • Sharon Theimer, Mayo Clinic Public Affairs, 507-284-5005, newsbureau@mayo.edu

scraped from https://www.newswise.com/articles/une-tude-de-mayo-clinic-exige-un-d-pistage-des-proches-des-patients-souffrant-de-maladie-c-liaque

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *